seacoastonline.com

Lettre: Merci au gouverneur Sununu de m’avoir laissé me coiffer – Opinion – seacoastonline.com

Lisseur

5 mai – À la rédaction:

Cher gouverneur Sununu,

Tout d’abord, merci pour l’excellent travail que vous faites et merci pour la mise en œuvre de la première phase qui comprend les salons de coiffure.

Je suis coiffeuse chez Seacoast depuis plus de 35 ans. Je suis très heureux d’ouvrir mon salon de coiffure, tout comme la plupart de mes clients.

Pour que vous et les autres sachiez, les règles n’ont pas beaucoup changé. Le Conseil d’État de la coiffure, de la cosmétologie et de l’esthétique a toujours eu des directives strictes, y compris l’assainissement des salons de coiffure. Nous effectuons des inspections de routine par l’État du NH, généralement tous les 6 mois à un an. L’assainissement a toujours été la clé. Les serviettes sont dans des conteneurs. Les peignes, brosses et outils sont lavés / désinfectés après chaque utilisation. Nettoyez les bandes de nuque et / ou les capes sur chaque client. Ce n’est qu’une partie de cela. Vous verrez un formulaire d’inspection de magasin qui doit être affiché bien en vue dans chaque salon de coiffure.

Maintenant, le client et le styliste porteront un masque. Il ne peut y avoir plus de 10 personnes à la fois et la distance recommandée est de six pieds, de sorte que certains salons devront s’adapter à cela, tout comme l’ensemble de nos communautés. Les comptoirs, garde-corps, chaise, éviers, etc. sont désinfectés plus souvent et après chaque utilisation. Il y aura plus d’espace entre chacun de mes clients pour qu’il y en ait un à la fois au fur et à mesure qu’ils vont et viennent. Cela me donnera moins de temps pour travailler sur les clients, mais peut-être pas, car il n’y a pas de brushing. Je sais que je suis très chanceux car je possède un salon et je suis le seul à travailler ici. Je ne m’inquiète pas que d’autres stylistes et clients se rapprochent trop.

En ce qui concerne les restrictions sur les services, je ne comprends pas pourquoi cela est en place si nous suivons les directives.

Aucun service ne devrait être considéré comme moins sûr que les autres. Mais j’espère que vous lèverez bientôt cette restriction. Les clients veulent des couleurs, des reflets, des permanentes, un brushing, des boucles et des lisseurs, etc. C’est nécessaire pour notre entreprise de salon.

Si les stylistes ou les barbiers ne veulent pas encore travailler, ils n’y sont pas obligés. Ils peuvent attendre aussi longtemps qu’ils se sentent à l’aise.

Personnellement, je veux répondre aux besoins de mes clients et les aider à être beaux et heureux. Je veux aussi voir comment ils vont. Si certains de mes clients veulent attendre qu’ils se sentent plus à l’aise, c’est bien aussi.

Merci encore de m’avoir laissé me coiffer.

Cindy Kohlhase

Groenland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *