Les 11 meilleurs moments de la mode des films les plus stylés de 2019

Les 11 meilleurs moments de la mode des films les plus stylés de 2019

Chaussure paillette

L’agitation (Chris Addison)

À ne pas confondre avec Hustlers, ce film bien inférieur est un remake de la comédie de 1988 Scélérats pourris sales, avec Steve Martin et Michael Caine. Dans la version moderne inversée selon le sexe, Anne Hathaway incarne Joséphine, une escroquerie britannique glamour dont la séquence d’escroquerie est interrompue lorsqu’elle rencontre une australienne audacieuse nommée Penny (Rebel Wilson), dont le jeu est le même, mais dont le style est .. .un peu décalé. C’est mûr avec de mauvaises blagues, mais ce n’est pas une horreur complète grâce aux looks élégants et tournés de Joséphine pour mener à bien ses activités: robes noires à fente haute et robes de bondage blanches moulantes, et un costume blanc et … Combo chapeau souple qui crie tranquillement la richesse. La cerise sur le dessus qui devient un accessoire de répétition? Ses lunettes de soleil Marni.

Photo: Christian Black / avec la permission d’Everett Collection

Long voyage d’une journée dans la nuit (Bi Gan)

Bonne chance pour décrypter ce mystérieux long métrage hypnotisant du réalisateur chinois Bi Gan, qui tire le titre anglais de la pièce d’Eugene O’Neill, mais pas grand-chose d’autre. C’est du film noir en passant par Wong Kar-Wai, mais avec une recherche fantomatique d’amant. C’est un film d’ambiance imprégné de mémoire – de mauvaise humeur, enfumé – qui prend une tournure encore plus nette dans un monde de rêve dans la seconde moitié, avec un segment d’une heure, en une seule prise, en 3D. La figure insaisissable qui apparaît dans et hors du cadre, hantant perpétuellement notre protagoniste solitaire, est son ancien amant, toujours dans une robe verte, demandant souvent une lumière. Cette robe verte coule et scintille, émulant des ondulations dans un étang, et devient encore plus éclairante par la lumière de la cigarette.

Photo: LIU Hongyu / avec la permission d’Everett Collection

Verre (M. Night Shyamalan)

Le plus gros et le plus décalé de l’intrigue de Shyamalan de l’année est le fait qu’un film de Shyamalan orne une liste des meilleurs films de mode. C’est franchement inattendu, mais je ne pouvais pas non plus le remarquer. Le troisième du film d’horreur Incassable série, après 2017 Divisé, rassemble trois super-héros / méchants – David Dunn de Bruce Willis, James McAvoy comme Kevin Wendell Crumb, et Mr. Glass de Samuel L. Jackson – dans un institut psychiatrique. Ils sont examinés par un psychiatre, le Dr Ellie Staple, qui est convaincu qu’ils partagent tous des illusions de grandeur au lieu de posséder de réelles capacités surnaturelles. Sarah Paulson incarne le Dr Staple, qui n’a aucune raison de s’habiller aussi bien, mais qui apparaît de toute façon dans les tenues les plus adultes: pulls en cachemire, jupes trapèze et talons.

Photo: Jessica Kourkounis / avec la permission d’Universal Pictures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *