LaSophia: DIY: Chaussures à paillettes

LaSophia: DIY: Chaussures à paillettes

Chaussure paillette

Pour ce projet, vous aurez besoin de:

– Une paire de chaussures à plateforme décapante

– Paillettes et gemmes en plastique

– Une colle forte comme E6000

– 3 jours de votre vie ou pas de vie du tout (je m’identifie à ce dernier)

Un décapant de 6 pieds de taille douce a fait don de ces chaussures à la friperie où je les ai ramassées pour 1,60 $. D’accord, ils n’auraient pas pu appartenir à une strip-teaseuse, mais j’aimerais penser que ces chaussures ont un peu vécu et ont été utilisées, abusées ou abusées de yeyo, de poussière d’ange, de beautés noires, de X ou d’autres similaires. Je peux me tromper totalement. J’ai été inspiré pour décorer des chaussures une fois que les escarpins à paillettes sont devenus courants et je ne pouvais pas me les permettre, alors j’avais prévu de briller de toute façon une paire de chaussures, mais j’ai été inspiré par la route des paillettes de Charliet Clothier et un sac de paillettes qui avait été assis dans mon tiroir à chaussettes pendant au moins 360 jours. Verifie-la. J’adore son style http://charlietclothier.blogspot.com/2011/05/glitzy-heels.html

Après 3 jours de travail manuel et plusieurs tentatives pour les coiffer, j’ai décidé des coupes levi de mon père avec une blouse granny économe et un peu de rose vif sur les genoux. Je sais que je sais, répéter le festival. Mais pour mon tournage d’arrière-cour, cela a suffi. Le concept du tournage revient à ma mère, Rosemary. Oui, cela fait de moi le bébé de Rosemary. Être averti. Même si elle ne pouvait pas sortir l’expression « tir à la marelle ». Tordu sa petite langue de trop de façons. Des photos ont été prises par mon bébé papa qui a emprunté la craie de trottoir à son travail, « Um, pouvez-vous choisir la couleur que vous voulez parce que je dois remettre cette boîte au travail. » Après cela, nous sommes allés courir quelques tours et escaliers et mon maquillage est resté. La magie du MAC. Ensuite, nous avons tiré des cerceaux, bu des smoothies, mangé des sushis, et cela me laisse ici. bla bla bla.

Oh non, j’espionne un endroit chauve.

Peut-être que si je me casse la cheville, les gens m’aimeront.

Point focal: bracelet à breloques Harajuku Lovers.

Chaque jour, je suis marelle, je veux dire mélanger, je veux dire hustlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *