Dans le paradis de Vuitton sur les podiums, les costumes élégants l'emportent sur le streetwear

Dans le paradis de Vuitton sur les podiums, les costumes élégants l’emportent sur le streetwear

Chaussure paillette

PARIS (Reuters) – Des costumes structurés ont dominé la piste du défilé de mode de Louis Vuitton à Paris jeudi, alors que le créateur de vêtements pour hommes Virgil Abloh a opté pour un code vestimentaire pointu dans sa version du paradis, défilant des modèles à travers un décor de ciel bleu et de nuages ​​blancs moelleux.

Des mannequins présentent des créations du designer Virgil Abloh dans le cadre de son défilé automne / hiver 2020 pour la maison de couture Louis Vuitton lors de la Fashion Week masculine à Paris, France, le 16 janvier 2020. REUTERS / Charles Platiau

Appelée « Heaven on Earth », la collection a marqué un nouveau tournant par rapport aux looks streetwear de marque d’Abloh.

Le directeur créatif, qui a rejoint la marque appartenant à LVMH en 2018, a contribué à populariser les pantalons amples et les sweats à capuche en tant qu’articles de luxe, notamment via sa propre marque, Off-White.

«La collection était plus adulte. Abloh a définitivement fait la transition du streetwear à la couture », a déclaré Memsor Kamarake, un styliste américain de New York qui a assisté au spectacle, installé dans une structure temporaire dans les jardins des Tuileries, à deux pas du musée du Louvre.

Les styles sobres de la gamme automne et hiver ont été compensés par des flashs de rose fluo, en chapeaux ou autres accessoires.

Certains modèles portaient des vêtements de style professionnel, y compris des costumes en gabardine de laine, des cravates bleu poudre et des bottines Chelsea, tandis que tous portaient un sac à dos, une mallette, des sacs de voyage originaux ou des malles.

«C’était tellement beau, j’ai adoré toutes les chaussures, les sacs, la structure. Virgil est vraiment génial dans beaucoup de choses qu’il fait, mais la couture était parfaite cette fois-ci. C’était incroyable », a déclaré le mannequin Bella Hadid à Reuters après le spectacle.

La collection comprenait également un manteau de fourrure de renard irisé, un trench-coat camel, des vestes à volants, des chemises brodées de sequins et des ensembles imprimés dans le ciel.

Abloh a fait son retour sur la piste après une pause de trois mois. Il a déclaré dans de récentes interviews aux médias qu’il avait souffert de fatigue.

En plus de travailler sur Vuitton et Off-White, le designer a collaboré avec des marques comme Nike, Evian, le parfumeur Byredo et le fabricant de bagages Rimowa.

La semaine de la mode masculine à Paris se déroule jusqu’au 19 janvier.

Reportage par Laetitia Volga; Montage par Sarah White et Frances Kerry

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *