Empathie: «L’actualité d’aujourd’hui à New York a été très pénible pour tous. #support #prayers », a conclu la star de Big Love avant de créditer son ami photographe William Strobeck (photo)

Chloé Sevigny revêt un voile blanc tout en exhibant son bosse naissante

Chaussure paillette

Chloe Sevigny revêt un voile blanc tout en exhibant sa bosse de bébé et espère que «toutes les familles en attente trouvent un peu de calme» au milieu d’une pandémie de coronavirus

Chloé Sevigny, qui attend son premier enfant avec son petit ami Sinisa Mackovic, s’est rendue sur Instagram lundi pour montrer sa bosse naissante.

«  #pregnantincoronatime  », a hashtagé l’actrice de 45 ans qui s’est retrouvée sans pantalon dans les photos prises «  il y a quelques semaines  » et a partagé avec ses 814 000 abonnés.

Sevigny, portant un voile et un t-shirt graphique, a écrit qu’elle espérait que «toutes les familles en attente trouvent un peu de calme», à la suite de la pandémie de coronavirus.

«Les nouvelles d’aujourd’hui à New York ont ​​été très pénibles pour tous. #support #prayers  », a conclu la star de Big Love avant de créditer son ami photographe William Strobeck.

Chloé faisait référence à un rapport publié lundi qui révélait que les cas de COVID-19 à New York avaient atteint un total de 20 000. Selon le New York Post, 12 305 de ces cas existent à New York seulement.

Dans les portraits artistiques, Sevigny a modélisé l’une des pièces les plus recherchées de la collection de collaboration entre Richardson Magazine et la marque de mode hype-beast Supreme.

Elle a confirmé sa grossesse début janvier et devrait accueillir son bébé fin avril.

Son partenaire Mackovic est le directeur de la Karma Art Gallery à New York.

Empathie: «L’actualité d’aujourd’hui à New York a été très pénible pour tous. #support #prayers », a conclu la star de Big Love avant de créditer son ami photographe William Strobeck (photo)

Empathie: «Les nouvelles d’aujourd’hui à New York ont ​​été très pénibles pour tous. #support #prayers  », a conclu la star de Big Love avant de créditer son ami photographe William Strobeck (photo)

Depuis sa grande révélation, Sevigny a continué de documenter sa bosse croissante sur sa page Instagram. Mais elle a opté pour une approche plus artistique.

La future maman est allée dans un musée d’art littéral en février et a posé avec sa bosse nue devant un tableau de peintures.

En janvier, elle a participé à une séance photo de rêve où elle s’est allongée sur une chaise vintage et a opté pour des effets de caméra flous.

Début mars, Chloé a donné aux fans un aperçu de la façon dont elle a géré sa grossesse lors d’une interview avec People.

Bien qu’elle se soit sentie «  bien  » jusqu’à présent au cours de son voyage de grossesse, elle a admis qu’elle avait du mal à trouver des chaussures adaptées.

In the know: Chloé faisait référence à un rapport publié lundi qui révélait que les cas de COVID-19 à New York avaient atteint un total de 20 000. Avec 12 305 de ces cas existant à New York seulement

In the know: Chloé faisait référence à un rapport publié lundi qui révélait que les cas de COVID-19 à New York étaient passés à 20 000. Avec 12 305 de ces cas existant à New York seulement

Son chemin: Chloé, qui a confirmé sa grossesse en janvier, a documenté sa bosse sur les réseaux sociaux; Sevigny a partagé cette image d'elle-même lors d'une exposition d'art en février

Son chemin: Chloé, qui a confirmé sa grossesse en janvier, a documenté sa bosse sur les réseaux sociaux; Sevigny a partagé cette image d’elle-même lors d’une exposition d’art en février

«J’ai un petit problème avec les chaussures. Mes pieds ont enflé, je ne rentre dans aucune de mes chaussures  », a-t-elle déclaré le 9 mars au gala du 25e anniversaire du New Group.

«  J’ai des bottes Miu Miu vraiment mignonnes mais elles sont si lourdes  », a expliqué Sevigny. «Et puis je portais ces Birkenstocks et je me disais:« Ai-je déjà démissionné de Birkenstocks tous les jours? J’allais donc aller voir quelques Clarks demain.

Chloé, tristement célèbre pour avoir pris part à l’élite de la fête à New York, a reconnu que l’abandon d’alcool avait également été un peu difficile pour elle.

Avancer à grands pas: dans une interview accordée à People au début du mois, Sevigny a révélé qu'elle se sentait «bien» jusqu'à présent au cours de sa grossesse

Prendre le rythme: dans une interview accordée à People au début du mois, Sevigny a révélé qu’elle se sentait «bien» jusqu’à présent au cours de sa grossesse

«J’aime plaisanter que la partie la plus difficile est d’être avec mes amis lorsqu’ils sont ivres», a-t-elle plaisanté.

«  Normalement, j’aime être un peu éméché ou quelque chose, mais être sorti, c’est le plus gros ajustement. Tout le reste a été bon jusqu’à présent.

Elle a ajouté: «  Je sais que tout le monde dit que vous allez manquer d’être enceinte, alors j’essaie vraiment de l’apprécier … J’apprécie toute l’attention que je reçois de mon petit ami avec tous les massages et les frottements des pieds et tout . ‘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *